Vous êtes ici

Pas lui - Charlie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publication: Alna Editeur, La Rochelle, 2008.
Résumé: Un individu se présente une valise à la main. Il dit qu´il n'est pas raciste, sauf contre une personne, lui-même. Il s´appelle Pas Lui.

La nuit, couché contre sa valise, il y découvre l´Ancien de Ganshoren, mort. Il en apprend qu´il arriva enfant abandonné chez le vieux pendant la guerre, et comment il fut arraché de ses bras à la Libération pour être expédié en Amérique. Les autres se débarrassent de lui et Pas Lui devrait se garder !

Poursuivi par un agent, il s´égare sur une scène de Broadway. Il se lance dans un one man show improvisé où il demande aux autres de se mettre à sa place. Mais il doit fuir.

En train, il écrit à personne, qu´il est un lapsus de la vie.

Dans l´au-delà, il ne retrouve pas davantage les siens que lui-même. Au fond de sa tombe, il finit par consacrer tout son temps à un autre, Charlie, en se projetant dans le Kid. Comme il n´a pas de concession à perpétuité, il va retrouver dans son errance son parrain de guerre, qui cette fois ne peut le recueillir.

Thème: Pas Lui incarne un personnage qui n´a jamais pu être lui-même.
Enfant, il est soustrait aux siens, qui vont être anéantis.
Arraché à sa famille d´accueil, il est envoyé de l´autre côté de l´océan.
Expulsé d´une dictature latine, il se réfugie à Broadway, où sans papiers, il ne peut rester.
Depuis sa naissance, il ne vit pas sa vie.
Acteur, il incarne d´autres que lui-même.
Marionnettiste, il donne la vie, sa vie, à ce qui n´en a pas.
Projectionniste, il s´identifie comme un fou à une ombre vivante, Charlie, qui n´a pas besoin de lui pour être.
Dans la mort, le voilà pour toujours Pas Lui.
(Re)présentations:
  • « Pas lui ! » Le texte liminaire a été lu au Rond-Point, Paris, le 22 septembre 2002, dans le cadre de la Plus grande pièce du monde. Edité dans une première version aux Editions du Paradoxe (épuisé).
  • « L´Ancien de Ganshoren ». Texte d'après la version radiophonique, diffusée le 10 mai 2000 (voir rubrique Radio).
  • « A la vie comme à la mort » fut présenté notamment dans le cadre de "Lire en Fête", au Nouvel Essaïon, en lecture scénique, à Paris, le 18 octobre 2003.
  • « Lapsus » lu par l'auteur au Théâtre-Poème, à l'occasion de la présentation de Marginales, numéro sur Psychopathologie de la vie quotidienne de Freud où il a paru (n° 242, 2001).
  • « Charlie » (New York mars 2004-Boitsfort décembre 2004) a été créé par Antonio Labati, au Festival de Seneffe, le 23 août 2005.
  • Le tout a été refondu dans une Suite (2007), avec la récurrence du personnage dénommé désormais Pas Lui.
  • « Charlie » d’Adolphe Nysenholc, extrait de Pas Lui,  
  • Représentations
  • Cinéma Chaplin, interprété et mis en scène par Antonio Labati et Mirabela Vian, au Cinéma Chaplin, rue Peclet, Paris 15e , lundi  9 décembre 2010, 21h, et dimanche 12 décembre 2010, 20h et 17h.

  • Salle des Arts et Loisirs, par Antonio Labati et Mirabela Vian, Mouroux, 8 avril 2012.

  • La Bohème, par Antonio Labati et Diana Regaño, Coulommiers, 21 septembre 2013.

  • Théâtre municipal, par Antonio Labati et Diana Regaño, La Ferté-Sous-Jouarre (La Marne), 16 janvier 2014, 14h30.

  • Maison de Jean Racine, par Antonio Labati et Diana Regaño, La Ferté-Milon (L’Aisne), 18 janvier 2014, 20h.

  • Maison des Sciences Humaines, Université d’Angers, lecture scénique par l’auteur, Colloque international Charles Chaplin, 11 avril 2014, 11h.

     

Presse: Hommage à Chaplin, Cinéma Chaplin, Paris, déc. 2010 (pdf, 586 ko).
Extrait: lire un extrait de la pièce

 

©2007, Adolphe Nysenholc & L''Échange asbl - ©2014-design et développement: Pierre Orfinger